ENFANCE ET ADOLESCENCE

Désolé, vous n'êtes pas autorisé à voir ce contenu.
Désolé, vous n'êtes pas autorisé à voir ce contenu.
Désolé, vous n'êtes pas autorisé à voir ce contenu.
Désolé, vous n'êtes pas autorisé à voir ce contenu.
Désolé, vous n'êtes pas autorisé à voir ce contenu.
Désolé, vous n'êtes pas autorisé à voir ce contenu.

Delor Mercedes, Lenoir Marie-Hélène, « Prévention des difficultés de communication chez le jeune enfant. Un dispositif parents-enfants à travers un partenariat PMI-CMP », Le Journal des psychologues, 2019/8 (n° 370), p. 66-71. DOI : 10.3917/jdp.370.0066. URL : https://www.cairn.info/revue-le-journal-des-psychologues-2019-8-page-66.htm

Résumé : « Comment accompagner les parents lorsque leur jeune enfant présente des difficultés de communication ? Se situant entre soin et prévention, un groupe parents-enfants d’éveil au langage, mis en place depuis 15 ans grâce à un partenariat Pmi-Cmp, semble être une réponse aux inquiétudes parentales et aux difficultés de leurs enfants. Présentation de ce dispositif surnommé « Les copains de Pilou ».
En Pmi (Protection maternelle infantile), notre pratique de psychologue clinicienne s’inscrit dans des missions de prévention et de protection de l’enfance. Notre travail en prévention implique proximité et continuité auprès des familles puisqu’il s’agit pour nous de repérer leurs compétences et leurs ressources et d’être au plus près de la relation parents-enfant, notamment par notre présence en consultation infantile avec puéricultrice et médecin. Notre spécificité au sein de l’équipe pluridisciplinaire est de prendre en compte la réalité psychique de la personne et de reconnaître l’enfant comme être de parole.
Depuis de nombreuses années, la recherche a montré que « le petit d’homme est phylogénétiquement programmé pour être d’emblée réceptif à la voix humaine et à la parole » et pour accéder peu à peu au langage (Mauvais, 2016). Si, aujourd’hui, personne ne conteste la nécessité de parler à un enfant dès ou avant même sa naissance, notre pratique en consultation infantile nous amène cependant à rencontrer des enfants pour lesquels la mise en place du langage n’est pas aisée.»

Acheter l’article

Géraldine Dehayes. Diplôme de Manager d’organismes à vocation sociale et culturelle.

Résumé : « L’adolescence est une période de changements considérables tant physiologiques que psychologiques. C’est une phase particulièrement importante de la socialisation, car c’est à ce stade que se construit la personnalité de l’individu, le sentiment de valeur personnelle qui est intimement lié à la socialisation. La pratique de l’improvisation théâtrale, notamment sous la forme du match d’improvisation, permettrait, durant cette étape importante de la vie, l’affirmation de soi dans le respect de l’autre, à travers les interactions (pairs, intervenants, public), mais également à travers les règles et les valeurs, qui font de cette forme de théâtre, une pratique si particulière. La LIFI (Ligue Française d’Improvisation) intervient auprès des jeunes, notamment en participant au Trophée d’impro Culture & Diversité, qui est un programme de pratique artistique autour du match d’improvisation théâtrale, destiné aux élèves scolarisés dans des collèges relevant de l’éducation prioritaire. Cette ligue transmet ses valeurs, telles que l’écoute, le partage, l’ouverture, la confiance, le plaisir, le fair-play, l’esprit d’équipe. Grâce aux ateliers de la LIFI et aux matchs du Trophée, j’ai essayé de comprendre quelles sont les conditions qui permettent à l’improvisation théâtrale, d’être un moyen de socialisation pour les adolescents.»

Lire le mémoire