Articles

Désolé, vous n'êtes pas autorisé à voir ce contenu.

Anamnèse du patient

Madame P. a 77 ans lorsque je la rencontre à l’Unité d’Accompagnement (UA) de la clinique gériatrique de Vaugneray. Depuis le décès de son mari survenu en 2015, Madame P. a été hospitalisée à de nombreuses reprises pour des délires paranoïaques. En 2019, un essai pour intégrer un EHPAD s’est soldé par une ré-hospitalisation à cause d’un fonctionnement très critique et clivant envers les soignants allant jusqu’à se scarifier. C’est à la suite de cet évènement qu’elle intègre l’UA.

Quand j’arrive dans le service, Madame P. est présente dans l’unité depuis 6 mois. Très critique envers les autres, Madame P. est peu appréciée aussi bien par les autres résidents que par les soignants. Si le lien se créé facilement, sa souffrance psychique projetée sur l’autre complique fortement la relation. Le moindre fait ou parole va être interprété pour elle comme une preuve supplémentaire de la maltraitance de son entourage, de son environnement. Très méfiante vis-à-vis des autres, Madame P. peut en même temps exprimer un besoin de contenance, d’aide quand elle est très angoissée auprès des soignants rendant la relation ambivalente. Ses angoisses importantes s’expriment aussi par de nombreuses plaintes et parfois des difficultés à respirer, se tenir debout ou marcher.

Madame P. participe souvent aux animations proposées dans l’EHPAD, notamment celles dont le sujet est la musique. Elle a une grande culture musicale et apprécie ces moments qui la mettent en valeur.

Les prises en charge en musicothérapie

Modalités de prises en charge

La structure qui accueille Madame P. a été ouverte en 2017. Cette unité singulière accueille des personnes de plus de 60 ans atteintes de troubles psychiatriques stabilisés (c’est-à-dire avec respect et continuité de la prise en charge, et disparition partielle ou complète des symptômes invalidants) dont le séjour hospitalier n’est plus pertinent pour leur permettre une adaptation progressive à la vie en institution.

Pour lire la suite de l’article, connectez-vous à votre espace adhérent!

Désolé, vous n'êtes pas autorisé à voir ce contenu.
Désolé, vous n'êtes pas autorisé à voir ce contenu.
Désolé, vous n'êtes pas autorisé à voir ce contenu.
Désolé, vous n'êtes pas autorisé à voir ce contenu.
Désolé, vous n'êtes pas autorisé à voir ce contenu.
Désolé, vous n'êtes pas autorisé à voir ce contenu.