Articles

Désolé, vous n'êtes pas autorisé à voir ce contenu.
Désolé, vous n'êtes pas autorisé à voir ce contenu.

« Le musicothérapeute, mêlé à la relation, n’est pas dans la position de “celui qui sait” mais plutôt de “celui qui contient” plus qu’il ne maîtrise » (Ducourneau in Éléments de musicothérapie, 2014).

De septembre 2017 à juin 2020, je suis intervenue comme musicothérapeute dans trois services de psychiatrie infanto-juvénile à l’hôpital d’Annecy, à raison de trois demi-journées par semaine. Dans ce service, la plupart des patients présente des troubles du spectre autistique avec un diagnostic non précisément déterminé. L’expérience que je rapporte ici se réfère à la prise en charge groupale de deux patients de l’hôpital de jour (HDJ), Esteban, huit ans, et Maxime, neuf ans, en co-thérapie avec une infirmière, musicienne par ailleurs. Échelonnée sur trois années scolaires, cette prise en charge m’a permis d’observer les enfants dans différentes situations groupales et individuelles. De mon côté, l’expérience m’a amenée à certaines prises de conscience vis-à-vis de ma pratique de la musicothérapie avec ce profil de patients.

Accédez à la suite de l’article en vous connectant à votre espace adhérent!