LES PÈRES ET LA GROSSESSE. PSYCHOPATHOLOGIE ET VIE QUOTIDIENNE

Bydlowski Sarah, « Les pères et la grossesse. Psychopathologie et vie quotidienne », Enfances & Psy, 2019/1 (N° 81), p. 54-65. DOI : 10.3917/ep.081.0054. URL : https://www.cairn.info/revue-enfances-et-psy-2019-1-page-54.htm

Extrait du résumé : « L’avènement d’une naissance est un événement d’importance dans la vie d’un homme. Pendant la grossesse de la femme, il s’ouvre à des sensations et à des idées nouvelles qui retentissent sur tout son être. La complexité du travail psychique paternel pendant la grossesse s’apparente à une crise narcissico-objectale, crise identitaire et identificatoire. L’annonce d’une paternité, même si elle constitue un heureux événement, suscite le plus souvent quelques perturbations jusqu’à mobiliser parfois d’intenses angoisses, entraînant des accidents aigus névrotiques graves et psychotiques. Celles-ci dévoilent le vacillement de l’équilibre, la mise à l’épreuve de son fonctionnement psychique et de sa construction, lors de la grossesse de sa compagne.»

Lire le résumé entier ou acheter l’article en copiant l’URL