Articles

Désolé, vous n'êtes pas autorisé à voir ce contenu.
Désolé, vous n'êtes pas autorisé à voir ce contenu.
Désolé, vous n'êtes pas autorisé à voir ce contenu.

Bénédicte Apouey, Thomas Rapp, Claudia Senik. Analyse de données françaises REAL.FR, liraes.recherche.parisdescartes, actes colloques 150518, pages 16 à 24

Le travail de recherche résumé dans cet article et présenté lors du colloque a fait l’objet d’une publication scientifique.

Extrait de l’article : « En France, le fardeau qui pèse sur les familles de malades d’Alzheimer est très important. Les travaux de Paraponaris et al. (2012) mettent en évidence que plus de la moitié des personnes âgées reçoivent de l’aide de leur famille. En outre, Rapp et al. (2011) montrent que dans le cas d’Alzheimer, les familles fournissent plus des trois quarts de l’aide totale pour les activités de la vie quotidienne et pour la surveillance. Cette situation soulève des problèmes économiques importants, en lien avec le coût d’opportunité supporté par les aidants (lié par exemple à la réduction de leur temps de travail) et avec leur perte de bien-être (Fontaine, 2006). En réponse à ces problèmes, les pouvoirs publics ont fait le choix de transformer les modalités d’accueil en institution, pour encourager le recours aux séjours temporaires. Les établissements offrent désormais plusieurs solutions aux familles, pour des séjours réguliers ou ponctuels, qu’ils soient continus (séjour de plusieurs semaines par exemple) ou non. L’objectif est double : il s’agit d’une part de favoriser la substitution de soins professionnels aux soins familiaux, et d’autre part de réduire le fardeau psychologique qui pèse sur les aidants informels (non-payés). »

Lire l’article