Ces projets de recherche devront concerner l’évaluation et/ou l’amélioration de la santé mentale dans son fonctionnement complet. Ils pourront être financés par la SFM ou réalisés en association avec une université ou une institution de santé (ex. : projet de la SFM avec le CHU de Dijon).

Actuellement, trois orientations majeures ont été retenues et sont en phase de lancement :

1. Le rôle du sonore sur le développement, la structuration, et l’organisation psychique du sujet humain (réflexion internationale sur les points suivants)
– Le conditionnement intra-utérin sonore.
– Le mode de communication psychoaffectif dans la dyade mère/enfant (méta-codes et métalangage).

– L’influence spatiotemporelle du son sur la condition humaine.
– L’espace transitionnel sonore en tant qu’outil de médiation thérapeutique.
– Les caractéristiques des éléments constitutifs musicaux dans l’engrammation psychoaffective (mise en lien des recherches neuroscientifiques musique et cerveau– E. Bigand, H. Platel, E. Peretz – S. Samson et des applications musicothérapeutiques).

Afin de normaliser l’appréhension de ses projets, une fiche projet type sera élaborée et déclinée pour l’ensemble des projets envisagés par la SFM. Chaque fiche indiquera ainsi des éléments tels que la description du projet, son budget et son calendrier prévisionnel de réalisation.